Chercher un évènement antérieur par     ou par  

Archifête 150/375e
Pelletier de Fontenay / Résidence 1

Du 31 mars au 20 mai 2017
Vernissage jeudi 27 avril, 18h

PELLETIER-DE-FONTENAY_portraits

La MAQ inaugure sa toute première résidence d’architectes en ses murs avec la firme Pelletier de Fontenay qui prend d’assaut la galerie jusqu’au 19 mai et rend accessible au public :
- un atelier de création avec des étudiants de l’université McGill (du 9 au 25 mars),
- un atelier participatif avec les citoyens (samedi 25 mars à 14h), exercice de création ouvert à tous sur réservation pour imaginer des sites à construire dans Ville-Marie avec les architectes, en collaboration avec les étudiants en résidence,
- l’exposition évolutive Invariations (du 31 mars au 20 mai, vernissage jeudi 27 avril).


Jeudi 27 avril 2017 à 18h à la MAQ — Vernissage de l’exposition Invariations

Le projet trouve sa source au début de 2010, avant même la création officielle de Pelletier de Fontenay. Nous avions alors décidé de clarifier nos idées et de faire le point sur nos partis pris en architecture avant de lancer notre propre firme. Nous ressentions le besoin d’une grande remise à plat, d’une tabula rasa qui nous permettrait d’amorcer un dialogue créatif à la racine même des questions de l’architecture.

Nous avons donc été soutenus une première fois par une bourse d’exploration du Conseil des arts et des lettres du Québec pour faire une recherche créative sur les concepts fondamentaux de l’architecture. Plutôt que de monter une situation projectuelle fictive avec sites et programmes inventés de toute pièce, nous avons proposé d’attaquer le cœur même de l’architecture en travaillant à créer des architectures sans sites et sans programmes, des architectures autonomes, tournées vers leur propre cohérence interne.

Toute architecture met en interaction les notions constantes et fondamentales de forme, de structure, de mouvement, d’échelle et de lumière. Nous considérons ces cinq notions comme étant les invariants de l’architecture (d’où le titre Invariations), par opposition aux conditions qui se renouvellent à chaque projet telles le site, le programme, le budget, les normes, le client, etc. Les invariants sont pour nous la matière essentielle qui préexiste aux éléments contingents du projet. Le projet Invariations consiste donc en la recherche de concepts architecturaux à travers un programme d’exploration basé sur des opérations géométriques et spatiales simples. Les idées proposées sont critiquées, réévaluées et régénérées constamment dans un processus itératif et ce, jusqu’à ce qu’une cohérence architecturale émerge. Par cohérence architecturale nous entendons une proposition spatiale ou les cinq invariants – forme, structure, mouvement, échelle, lumière – entrent en dialogue serré pour générer une organisation cohérente de la matière et de l’espace.

Après plus de 5 ans de développement, le projet Invariations arrive enfin à une forme complète. La résidence à la Maison de l’architecture du Québec nous a donné le temps et l’espace nécessaire pour organiser les collaborations qui ont permis la finalisation du projet. Des étudiants du programme de design de l’environnement de l’UQÀM ont travaillé à la réalisation des dernières maquettes depuis un atelier de fabrication installé temporairement dans la MAQ. Le photographe Raphaël Thibodeau a, quant à lui, monté un studio in situ pour faire la capture photo et vidéo du projet.

La recherche sera donc présentée pour une première fois dans son intégralité : 9 modèles physiques, des livrets contenant les processus de développement, une série de perspectives grand format et un film tiré des maquettes. À travers des médiums oscillants entre abstraction géométrique et immersivité sensuelle, l’exposition offre de multiples points d’entrée qui permettront au visiteur de s’immerger dans un univers architectural unique.

Plus d’information sur le travail de recherche Invariations.Lire la biographie de Pelletier de Fontenay.

Samedi 25 mars — Atelier participatif  de 14h à 16h à la MAQ
3 sites en folie dans Ville-Marie
un atelier participatif avec les citoyens en compagnie des architectes Hubert Pelletier et Yves de Fontenay (Pelletier de Fontenay)

AtelierMcGill_02

Durant tout le mois de mars l’espace de la MAQ est occupé par les étudiants en 3e année à l’École d’architecture de l’Université McGill. Ils travailleront sur place à imaginer l’avenir de trois sites aujourd’hui vacants de l’arrondissement Ville-Marie : le lot boisé au coin des rues Cedar et Ramezay, la parcelle urbaine face à la Place Jean-Paul Riopelle, et la friche urbaine entre la rue Notre-Dame et le Port de Montréal, près du Parc Bellerive. Musées, bibliothèques, spas, de nouveaux usages inspirants seront projetés par les étudiants. Les citoyens sont appelés, d’une part, à venir partager leur vision des enjeux urbains liés à ces trois sites, et d’autre part, à participer créativement à la conception des nouvelles architectures. Que ce soit pour partager votre expérience de la ville, pour creuser le potentiel de sites négligés, ou simplement pour découvrir à quoi peut ressembler un atelier d’architecture à l’université, venez participer à une activité hautement créative avec la relève architecturale de Montréal !

À la MAQ
Samedi 25 mars 2017 – 14h à 16h

Réservation obligatoire sur Eventbrite ou à la MAQ au 514 868-6691

Voir l’atelier en images sur le blogue de l’Archifête !


Mercredi 8 mars — Conférence « Architectures de la nature captive », 18h30 à la MAQ
> par Pelletier de Fontenay
Résidents invités de la MAQ de mars à mai 2017
Lauréats 2015 de la bourse Phyllis Lambert de la Ville de Montréal

Conférence

Ce talentueux bureau de la relève présente son projet Architectures de la nature captive, une recherche sur les institutions reliées à la mise en scène du vivant : jardins botaniques, zoos, aquariums, et musées d’histoire naturelle. Les architectes Hubert Pelletier et Yves de Fontenay nous livreront également les images du nouvel Insectarium de Montréal qu’ils développent présentement en consortium avec Kuehn Malvezzi et Jodoin Lamarre Pratte.

Plus d’information sur le projet de recherche de Pelletier de Fontenay

Visiter le site Internet de Pelletier de Fontenay