RELEVÉS SENTIMENTAUX

Anne Ardouin + Juliette Blouin + Claire Duquesne

Du 25 octobre 2018 au 13 janvier 2019 

Vernissage le 24 octobre à 18h

anne ardouin légende communiqué 2000

 La Maison de l’architecture du Québec invite à une promenade en trois   temps qui interroge la notion du rapport intime à l’espace.  La paysagiste Anne Ardouin, l’artiste Juliette Blouin et l’architecte Claire Duquesne, avec les techniques propres à chacune de leurs disciplines respectives, ont effectué les relevés d’un espace significatif dans leur histoire personnelle. Mais comment mesurer l’affect, insaisissable par nature, tant il est vrai que certains lieux – telle maison d’enfance, tel jardin aimé, tel café — nous habitent plus qu’ils nous logent? Trois récits à découvrir…

  Ce n’est pas une mais trois expositions, en effet, que la Maison de l’Architecture accueille cet automne. Ici, ce sont trois lieux qui se racontent à travers les écritures sensibles d’Anne Ardouin, de Juliette Blouin et de Claire Duquesne. Ces lieux n’ont pas tout à fait disparu mais…  Le jardin de Marguerite a perdu de son attrait depuis le départ de la vieille dame. L’escalier de la maison d’enfance reste un souvenir pour l’adulte qui s’en inspire dans son travail. Le café Navarino s’efface derrière la nouvelle enseigne des P’tits enfants de Félice. Pas de larmes ici ! Un peu de nostalgie peut-être… Et surtout une ode à la vie, que l’exposition décline en trois actes. Trois langages totalement distincts pour trois espaces tels qu’ils ont été expérimentés par une artiste. Tentatives d’inscrire dans le temps, par l’herbier, la photo, le dessin, la sculpture… ce que l’on ne veut pas oublier, ce que l’on voudra partager.

> Télécharger le communiqué de presse


Exode 138

Thibaut Ketterer

TKetterer-exode138_34Du 25 octobre 2018 au 13 janvier 2019 – Vernissage mercredi 24.10 à 17 h

> 17h – Rendez-vous à la vitrine avec l’artiste / visite de l’exposition

> 18h – Rendez-vous à la galerie MAQ pour le vernissage, au 181 rue Saint-Antoine Ouest

d

La Maison de l’architecture du Québec est heureuse de présenter Exode 138, périple humaniste entrepris par Thibaut Ketterer durant les printemps 2015 et 2016.

Les photographies prises à l’occasion nous révèlent la Côte-Nord à travers le regard de ses habitants, dont nous découvrons aujourd’hui le visage et l’intimité… Un reportage poignant !

d

> Télécharger le communiqué de presse


Le nouveau EST-NORD-EST, résidence d’artistes

À partir du 22 juin 2018
Vernissage le jeudi 21 juin 2018

Lieu : vitrine voisine de la MAQ, rue Saint-Antoine

MAQ_Concours-archi_ENE

Dans moins d’un an, Est-Nord-Est, résidence d’artistes (ENE) offrira un tout nouvel environnement aux artistes et auteurs/es en art visuel actuel d’ici et d’ailleurs pour des séjours de recherche de deux mois dans un contexte géographique et culturel unique. La nouvelle structure réunira enfin sous un seul toit les lieux de vie et les espaces de création à l’endroit même où ENE a ouvert ses portes il y a plus de 25 ans !

Le concours d’architecture en deux étapes consiste en un appel d’offres public destiné aux firmes d’architecture québécoises. Il fallait déposer un dossier pour être sélectionné lors de la première étape. Des 22 candidatures reçues, 4 finalistes ont été invités à soumettre un projet préliminaire au jury composé de 5 personnes, dont 3 professionnels de l’architecture.

C’est la firme Bourgeois / Lechasseur architectes qui a obtenu l’unanimité du jury avec une proposition conceptuelle d’une élégante sobriété, en dialogue avec le paysage et orientée vers l’accueil et les échanges conviviaux.

Découvrez ici les projets soumis par les 4 firmes d’architecture s’étant prêtées à l’exercice de conceptualiser le nouveau ENE !

Parce qu’il défend des valeurs d’engagement et d’audace et qu’il promeut la recherche, il était naturel pour notre organisme de lancer un concours d’architecture. L’initiative d’Est-Nord-Est a suscité une émulation parmi les professionnels de l’architecture et a sensiblement contribué à la valeur ajoutée du projet d’immobilisation. Cette visibilité accrue qui découle du concours d’architecture profite autant à la région qu’à ENE, et elle apporte des retombées positives dans le milieu des arts et celui de l’architecture.

La MAQ est heureuse d’offrir ici, à la curiosité des passants montréalais et visiteurs, un aperçu en images et texte de ce concours, qu’elle a soutenu et encouragé dès l’origine.