Mon voisin l’architecte, cet inconnu ? Jamais plus ! – Prise 5

Avec les beaux jours, voici le retour de nos très prisées visites explorant l’architecture contemporaine québécoise ! Des occasions uniques de rencontrer des architectes en visitant l’une de leurs œuvres et d’échanger avec eux sur leurs processus de création architecturale ainsi que l’histoire du lieu et du projet.

Au programme en 2019, nous irons dans Griffintown, Verdun, Ville-Marie, Saint-Henri… nous irons au musée, dans un appartement, dans une école de cirque, dans un ancien planétarium, etc. à la découverte de projets récents que la MAQ souhaite mettre en valeur pour leur qualité et leur contribution à l’avancement d’une pratique architecturale éclairée, tantôt inspirante, responsable, élégante, ancrée dans les communautés, parfois tout à la fois !

À travers ces visites, la MAQ milite pour une architecture contemporaine de qualité qui soit connue et reconnue du grand public.

Chargée de projet : Pauline Butiaux, consultante en design urbain et co-fondatrice de Manœuvres

————————————————————————————————————————————————————-

MSDL / L’ANCIEN PLANÉTARIUM DOW ET LA MAISON DES ÉTUDIANTS DE L’ÉTS

Penser le campus universitaire au cœur de la ville

2019_visites-architecture_visuels1-1_page-0001 (1) 

avec les architectes Jean-Pierre LeTourneux et Julie Morin (MSDL) et Cédrick Pautel, directeur général par intérim de l’ÉTS , Richard Chénier, directeur du Centech (ÉTS) et Mathieu Bergeron, directeur du bureau de la construction (direction de l’immobilier – ÉTS)

L’École de technologie supérieure (ÉTS) ce sont 11 000 étudiant(e)s et 12 bâtiments situés dans Griffintown autour des rues Peel et Notre-Dame. Ces dernières années, avec la complicité de la firme montréalaise MENKÈS SHOONER DAGENAIS LETOURNEUX Architectes, l’École de technologie supérieure (ÉTS) porte la volonté de fonder un véritable campus urbain intégré au cœur de la ville.

« La notion de campus existe seulement à partir du moment où on retrouve de vrais espaces publics qui connectent les bâtiments, qui sont vivants et que les étudiants peuvent s’approprier. Ça n’existait pas à l’ÉTS. » (Jean-Pierre LeTourneux, MSDL)

Au sein de ce campus qui prend forme, découvrons ensemble les deux derniers projets complétés : la conversion de l’ancien Planétarium DOW (2018) pour accueillir le Centech, un pôle d’innovation propulsé par l’ÉTS et la Maison des étudiants de l’ÉTS (2016), un objet architectural cristallin, dont la forme rend hommage à la Ice House qui occupait autrefois le site, où l’on entreposait des blocs de glace extraits du fleuve Saint-Laurent.

  —

Mercredi 26 juin 2019 – 17h30 à 19h30

5$ – le point de rendez-vous exact sera transmis lors de la réservation

Réservation obligatoire sur Eventbrite

Prix :

CONVERSION DE L’ANCIEN PLANÉTARIUM DE L’ÉTS

Grand Prix et Prix Établissement institutionnel, Grands Prix du Design 2018

Prix Établissement institutionnel, Grands Prix du Design 2018

MAISON DES ÉTUDIANTS DE L’ÉTS

Prix du public, Prix d’excellence en architecture – Ordre des architectes du Québec 2017

Prix d’excellence Cecobois – catégorie Design intérieur 2017

Prix Établissement institutionnel, Grands Prix du Design 2016

Best of Canada Design Awards – Institutionnal, Canadian Interiors 2016

Bronze Award – Architectural Design/Education, American Architectural Prize 2016

Prix d’excellence de la construction en acier – projet commercial/institutionnel, ICCA 2015

Biographies :

MENKÈS SHOONER DAGENAIS LETOURNEUX Architectes est une importante firme d’architecture et de design montréalaise. Réalisant des projets dans les domaines institutionnel, corporatif, culturel et résidentiel (CHU Sainte-Justine, Casino de Montréal, Complexe des Sciences de l’université de Montréal…) et s’appuyant sur l’expertise de 125 professionnels, la firme est saluée par de nombreux prix d’architecture pour son approche créative, innovante et ancrée dans le territoire québécois.

————————————————————————————————————————————————————-

ARCHITEM / PAVILLON POUR LA PAIX MICHAL ET RENATA HORNSTEIN, MBAM

La scénographie : métissage entre art et architecture !

2019_visites-architecture_visuels1-2_page-0001

avec Andréa Wolff, architecte, associée principale (ARCHITEM) et Sandra Gagné, architecte et chef de la Production des expositions (MBAM)

Le Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM) s’est agrandi en 2016 avec la création du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein. Sur six étages, de nouvelles scénographies exclusives, signées par le MBAM et la firme d’architecture ARCHITEM mettent en valeur 750 œuvres des maîtres anciens à l’art contemporain. Pour situer historiquement les pièces d’art exposées, le design et la matérialité évoquent chacune des époques dont elles sont issues. Découvrez comment la scénographie, issue du dialogue entre art et architecture, instaure un parcours narratif, invente le cheminement d’un imaginaire, met en valeur la stratification historique et finalement crée un pont entre l’œuvre et le spectateur !

Jeudi 27 juin – 17h30 à 19h00

5$ (au profit de la MAQ – entrée du Musée gracieusement offerte par le MBAM)

le point de rendez-vous exact sera transmis lors de la réservation

Réservation obligatoire sur Eventbrite

Biographies :

Née en Uruguay, Andrea Wolff arrive au Canada vers la fin des années 60 pour poursuivre des études en architecture à Montréal.  Dès le début de sa carrière, elle gère des projets institutionnels complexes, développant son expertise en design et en construction. Sa créativité et son expérience dans la gestion de projets à grande échelle la conduiront à cofonder l’association ARCHITEM Wolff Shapiro Kuskowski architectes, au sein de laquelle elle offre une solide direction conceptuelle.

————————————————————————————————————————————————————-

LEMAY / LE PHÉNIX, NOUVEAU SIÈGE SOCIAL

Lorsqu’une firme d’architecture fait de son propre espace de travail un modèle d’architecture durable

2019_visites-architecture_visuels1-3_page-0001

avec Hugo Lafrance, directeur Stratégies durables (Lemay) et Bryan Marchand, architecte (Lemay)

« De bien des façons, l’évolution de notre travail incarne celle de notre société » (Louis T. Lemay)

Le Phénix est le nouveau siège social de Lemay, firme de conception alliant architecture, architecture de paysage, design, ingénierie, développement durable etc. Dans une logique de responsabilité sociale et écologique, Lemay a choisi de s’implanter au cœur de l’arrondissement du Sud-Ouest de Montréal, lieu des humbles origines de la firme, et de transformer un ancien entrepôt datant des années 1950. Lemay a souhaité concevoir un environnement de travail créatif et inspirant pour quelques 350 professionnels au sein d’un bâtiment d’une consommation énergétique net positif et carbone zéro. Comment une firme d’architecture fait de son siège social un laboratoire expérimental pour les innovations en matière de développement durable et de conception d’espaces de travail ?

Mercredi 3 juillet – 17h30 à 19h00

5$ – le point de rendez-vous exact sera transmis lors de la réservation

Réservation obligatoire sur Eventbrite

Prix :

2018 – Prix INOVA – Catégorie Bâtiment intégré, industriel et de R&D

Institut de développement urbain du Québec (IDU)

Biographies :

Fondée en 1957 comme société d’architecture, Lemay est aujourd’hui un chef de file des services intégrés de conception de l’environnement bâti. Tirant profit de sa créativité, de son importante capacité et de son offre transdisciplinaire, la firme concrétise par ses projets les aspirations de ses clients et contribue à la qualité des milieux de vie à travers le monde. Son engagement pour un design remarquable se traduit notamment par lemayLAB, cellule de recherche et d’innovation, et par l’obtention de plus de 350 prix et mentions. Lemay regroupe quelques 450 professionnels et se classe au 52e rang des 100 firmes les plus importantes au monde (World Architecture 100 – 2019). Lauréate du programme des « Sociétés les mieux gérées au Canada » par Deloitte depuis 2013, elle est devenue membre de la catégorie Reconnaissance Or en 2017.

————————————————————————————————————————————————————-

KANVA / ELÄA

Réinventer le condo urbain : convivial, durable et bien intégré

2019_visites-architecture_visuels1-4_page-0001

avec les architectes Dina Safonova et Tudor Radulescu (KANVA) et l’architecte paysagiste Micheline Clouard (VLAN paysages)

Le projet Elää est un complexe résidentiel de 41 logements situé dans Verdun à Montréal. Inscrit harmonieusement dans le tissu urbain du quartier, Elää crée un microcosme urbain sur le site en fragmentant le bâtiment en plusieurs volumes qui sont unis par des espaces verts. C’est un projet novateur à bien des égards, qui s’inspire des typologies scandinaves et même d’anciennes techniques japonaises pour la matérialité (le cèdre calciné, connaissez-vous ?). Comment le projet réinvente t-il le condo et la densité, la notion de devant et derrière d’un bâtiment, la dualité intimité et convivialité, la durabilité… ? Venez analyser et comprendre ce projet singulier et exemplaire !

Mardi 9 juillet – 17h30 à 19h00

5$ – le point de rendez-vous exact sera transmis lors de la réservation

Réservation obligatoire sur Eventbrite

Prix :

GRANDS PRIX DU DESIGN 12e ÉDITION 2019 – ELÄÄ

PRIX D’EXCELLENCE OAQ 2019 – Finaliste

CANADIAN ARCHITECT AWARD OF EXCELLENCE 2016

Biographies :

KANVA est un jeune cabinet dont les idées, gestes et approches aux enjeux contemporains ont gagné l’attention locale, nationale et internationale. KANVA est le récipiendaire du prestigieux Prix d’excellence pour l’Innovation en architecture par l’Institut royal d’architecture du Canada pour leur projet à usage mixte résidentiel: Irène. Avec plus de dix années d’expérience dans la conception d’une gamme de types de projets, comprenant des logements pour étudiants, des installations d’art public à grande échelle, des bâtiments à usage mixte, des établissements commerciaux et des espaces publics, KANVA traite chaque projet comme une opportunité de transformer l’environnement bâti tout en racontant des histoires. Chaque projet est engageant, mémorable et sensible à l’expérience humaine et à la culture contemporaine. KANVA collabore régulièrement avec des artistes, des musiciens ou des créateurs compétents pour diriger des recherches interdisciplinaires afin de maximiser le potentiel d’innovation d’un projet.

Depuis 1999, VLAN PAYSAGES, fondé par Micheline Clouard et Julie St-Arnault, architectes paysagistes sénior, développe une démarche paysagère qui procure des expériences sensorielles et cinétiques et construit des projets engageants et signifiants. La firme œuvre fréquemment au sein d’équipes multidisciplinaires et accorde une importance primordiale au contexte social, biophysique, naturel, urbain, culturel et social du projet pour assurer une pratique expérimentée du design en matière d’architecture de paysage. L’équipe, qui travaille sur la ville et le potentiel d’organisation du paysage, aborde les projets par une lecture et interprétation des lieux qui propose une vision globale dans un esprit de synthèse créatif.


Redécouvrir les visites et ateliers des années précédentes :

> 2018: Crew Collectif & Café (Henri Cleinge), Jetée Alexandra (Provencher_Roy), Livart (la SHED)…

> 2017: Stade de soccer (Saucier+Perrotte), bibliothèque Saul-Bellow (Chevalier Morales), Bassin-à-Gravier (Civiliti)

> 2016