Mission

Historique

Principes fondateurs

Conseil d’administration

Équipe et collaborateurs

Comités scientifiques

Mission

Catalyseur de créativité architecturale depuis 2001, la Maison de l’architecture du Québec (MAQ) est un centre d’artistes autogéré qui agit pour le développement d’une culture de l’architecture au Québec et au Canada, en lien avec ses praticiens actifs ici et aujourd’hui, par le biais d’expositions, de laboratoires, de publications, d’ateliers, de débats et d’activités éducatives.

En quinze ans, la MAQ a fait connaître le travail de plus de 490 firmes ou individus, et passé commande de près de 150 œuvres, provoquant rencontres et créations qui ouvrent les frontières entre divers arts, du design à la sculpture, de la littérature aux arts de la scène.

La MAQ milite par son action pour la reconnaissance des arts de l’aménagement en tant que formes d’art majeur et en tant que besoins essentiels dans la vie de tous et chacun.

Historique

HISTORIQUE en bref

Les cofondateurs de MONOPOLI (nom de la galerie de 2001 à 2009), Sophie Gironnay, Alain Laforest, Benoît Dupuis et Jean-Pierre Le Tourneux, ont ouvert son espace galerie le 17 décembre 2001, dans les bureaux de la firme Dupuis, LeTourneux, au 5e étage de l’édifice Belgo, pépinière de galeries branchées située sur la rue commerçante Sainte-Catherine, à Montréal.

Le 21 janvier 2002, 500 personnes se bousculaient au vernissage de sa première «expo-manifeste de groupe», Monopoly, l’exposition (22 maquettes originales, 3000 visiteurs en 3 mois). En février, avait lieu le premier «happening architectural de l’histoire du Québec» (sic !) au cours duquel 100 architectes participaient, avec leurs maquettes, à un jeu de Monopoly aux règles inédites, remaniées par l’équipe, pour s’amuser des règles et pratiques de la construction résidentielle à Montréal.

En octobre 2004, MONOPOLI était invité à prendre en charge une section de la 4e Biennale de Montréal du Centre international d’art contemporain, autour de la reprise de sa deuxième «expo-manifeste de groupe», C’est ma place (publique) ! Durant la première Nuit Blanche tenue à Montréal, le 29 février, l’exposition avait attiré 800 promeneurs fascinés par cette réflexion sur l’espace public, menée en 16 boîtes-installations par des équipes d’architectes, d’artistes et de paysagistes.

Le 17 juin 2005, MONOPOLI a inauguré son nouvel espace de 100m2, avec façade patrimoniale, au cœur du Quartier International de Montréal, sous le toit du Palais des congrès. Les six premiers mois inscrivent au programme pas moins de cinq expositions, en plus des vitrines-expos mensuelles hors les murs de L’ArchiProjet et le démarrage des Archi-Fictions de Montréal, événement majeur de l’hiver 2006, alliant littérature, exposition d’installations architecturales et lectures publiques.

En novembre 2009, MONOPOLI devient Maison de l’architecture du Québec (MAQ) et prend désormais la stature d’une institution, dans le paysage culturel d’ici.

En 2009-2010, la MAQ a fait voyager jusqu’à Vancouver et Toronto l’exposition Au pays de la maquette d’études et en a publié le catalogue. Ont également eu lieu des projets éducatifs comme Give Peace a Chance ou des rencontres magiques comme Rémy Girard lit Oscar Niemeyer.

En juin 2010, la MAQ s’associe au Palais des congrès de Montréal, pour prendre en charge, de façon permanente, les contenus qui sont présentés dans la vitrine d’exposition du lien piétonnier du Palais des congrès. La MAQ bénéficie donc d’un deuxième espace de diffusion, la vitrine MAQ, et y poursuit depuis son travail de diffusion de la photographie.

Aujourd’hui, le public est convié à la MAQ, 5 jours par semaine, 12 mois sur 12, à des réflexions telles Réinventons la ruelle! qui engagent l’avenir de nos espaces urbains et la place de l’architecture.

Lire le portrait de la MAQ publié dans le magazine français ArchiSTORM (no. 62, septembre-octobre 2013)

MEMBRES FONDATEURS

Sophie Gironnay

Journaliste de carrière et historienne de l’art, Sophie Gironnay a créé et signé les premières chroniques hebdomadaires sur l’architecture des grands quotidiens montréalais (Formes au Devoir et Figures à La Presse, 1994-2003, 2000 mots par semaine).

Commissaire invitée pour la Biennale de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec et la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (2000-2004), elle a publié le roman jeunesse Philou, architecte et associés (Les 400 Coups).

Sophie Gironnay cofonde en 2001 le centre d’artistes MONOPOLI, spécialisé en architecture, qui devient en 2009 la Maison de l’architecture du Québec (MAQ). Depuis 2004, elle se consacre à plein temps à la direction générale et artistique de ce lieu de diffusion et de débat situé au Quartier International de Montréal, qui atteint, peu à peu, un statut de jeune institution incontournable dans
le paysage québécois. Plus de sept expositions par an, publications et événements, se réalisent sous sa direction.

À titre de commissaire, Sophie Gironnay a conçu et piloté, pour la MAQ, des expositions de groupe marquantes qui ont généré la création de quelque 150 œuvres de commande. L’événement phare des Archi-Fictions de Montréal (2006 et 2008), alliant romanciers, architectes et comédiens, a circulé sur l’île de Montréal de 2006 à 2008. Au Pays de la maquette d’études, avec 26 firmes de tout le Canada, a circulé à Toronto et Vancouver et à l’été 2011, Réinventons la ruelle ! fédérait une nouvelle génération d’architectes québécois autour d’une problématique actuelle, avec 22 projets originaux. Enfin, depuis 2014, Vivre et concevoir avec la neige au Québec, exposition et catalogue font découvrir 50 projets aux publics québécois (Montréal et Sherbrooke), canadiens (Edmonton), mais aussi de France (à Marseille, Chambéry, Nantes, Rouen).

Alain Laforest

Photographe d’architecture ayant publié et exposé en France, Italie, Canada, États-Unis, directeur du service photo du Centre canadien d’architecture de 1989 à 2003, puis de 2003 à 2009, chargé de création et projets multimédias du même CCA.

Pour la Maison de l’architecture du Québec dont il est cofondateur, Alain Laforest a été ou est membre de tous les comités scientifiques d’expositions de groupe (Monopoly, Les Archi-Fictions, Réinventons la ruelle…) et fut commissaire invité pour Jogues Rivard Aventurier des bâtiments perdus (2008). Il agit à titre permanent et bénévole de directeur technique-ressource et il a conçu plus d’une dizaine de scénographies depuis 2002 (Les Prix de l’OAQ 2005, Les Prix de Rome, une rétrospectiveRéinventons la ruelle !) À titre d’exposant, il a présenté Regards de gazon (2003), Architectures improbables (2005) et Architectures de l’ombre (2013).

Désormais membre honoraire de l’IRAC, Alain Laforest poursuit une carrière de photographe d’architecture reconnu, discipline qu’il enseigne à la faculté d’aménagement de l’Université de Montréal depuis 2010. Il s’est vu confier de vastes missions photographiques comme la recension complète des bâtiments d’intérêt patrimonial (institutions et résidences) de l’arrondissement du Mont-Royal ou la construction de la Caisse de dépôt. Ses 25 ans de collaboration avec l’Atelier Pierre Thibault ont donné lieu à une exposition et deux monographies (Maison nature, éd. La Presse et Monographie MAQ 03 – Pierre Thibault vu par…) et ses reportages en architecture avec des agences telles que In Situ, Big City et autres, sont publiés dans la plupart des revues spécialisées (de Domus à Architectural Digest ou Maison à Vivre) tandis que ses corpus d’images en recherche plus personnelle ont été exposés en Belgique, France et Canada.

Jean-Pierre LeTourneux

Lors de la fondation de MONOPOLI en 2001, messieurs Dupuis et LeTourneux dirigeaient leur firme d’architecture, Dupuis, LeTourneux, avec succès. Plusieurs distinctions sont venues couronner des projets institutionnels ou culturels tels que la Phase 8 du Quartier du Multimédias, la Station de pompage d’Youville, la Bibliothèque du Collège Brébeuf. Le restaurant Newtown, le Musée du FJord au Saguenay et de nombreuses scénographies muséales sont à mettre à leur palmarès.

Depuis 2004, M. LeTourneux est associé de la firme Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes qui remporte de nombreux prix d’excellence dont ceux de l’Ordre des architectes du Québec et du Canadian Architect Award. MSDL a réalisé ou participé à des projets d’envergure en grand nombre, tels que la Bibliothèque Nationale du Québec, l’agrandissement du campus de la Montagne de l’Hôpital Général de Montréal, la tour d’habitation Louis-Bohème, etc.

Benoît Dupuis

Animateur essentiel de MONOPOLI de sa création à 2004, Benoît Dupuis a aussi imprimé son style – élégant, frais et inspiré – à toutes les mises en espace réalisées au Belgo (2002-2004).

Depuis 2006, il est associé principal de la firme ACDF (Allaire, Courchesnes, Dupuis, Frappier).

Principes fondateurs

DÉCLARATION DE PRINCIPES, mai 2001

La Maison de l’architecture du Québec (MAQ) est un organisme sans but lucratif qui veut rallier et stimuler tous ceux que passionne la manière dont se crée et se transforme notre paysage construit.

La MAQ se propose de faire connaître par un vaste public les beautés et le dynamisme de la création actuelle en aménagement, au Québec et ailleurs. Elle veut enrichir le débat portant sur les rapports entre les disciplines de l’aménagement (architecture, paysage, urbanisme) et les réalités qui les influencent : société, culture, moeurs, idées, économie, temps, Histoire, etc.
La MAQ se veut un espace festif et critique, libre de parole, ouvert sur le monde et qui apportera une grande bouffée d’air et le sens de la quotidienneté aux divers milieux de l’aménagement. Elle favorisera les rencontres les plus inhabituelles, notamment entre le grand public et les créateurs. Des échanges avec d’autres organismes québécois, canadiens et internationaux font aussi partie de ses projets.
Signé : Alain Laforest, Sophie Gironnay, Benoît Dupuis, Jean-Pierre LeTourneux
Conseil d’Administration

Jean-Pierre LeTourneux, Président et membre fondateur.

Sophie Gironnay, Trésorière et membre fondateur.

Alain Laforest, Secrétaire et membre fondateur.

Georges Adamczyk, Professeur titulaire à l’École d’architecture de l’Université de Montréal, ex-directeur du Centre de design de l’UQAM et de l’École d’architecture de l’Université de Montréal.

Alain Milette, Avocat, directeur des transactions immobilières de l’Université du Québec à Montréal.

Andrea Wolff, Architecte associée chez ARCHITEM Wolff Shapiro Kuskowski architectes.

Michel Langevin, Architecte paysagiste associé chez NIPpaysage.

Rami Bebawi, Architecte associé chez KANVA.

COMMUNIQUÉS  de presse :
1er juin 2017 – Honneurs… honneurs ! Deux membres du C.A. honorés par l’IRAC.
7 septembre 2016 – Deux bonnes nouvelles pour la rentrée !

—– Conseil des Gouverneurs —–

Mario Saia, architecte cofondateur de la firme Saia Barbarese Topouzanov architectes et Membre du C.A. de la MAQ de 2005 à 2012

Équipe et collaborateurs

Sophie Gironnay, directrice générale et artistique (voir bio membres fondateurs)

Sophie Gironnay

Alain Laforest, directeur technique-ressource (voir bio membres fondateurs)

Alain Laforest

Muriel Ulmer, adjointe de direction

Marie-France Daigneault Bouchard, adjointe à la direction artistique

Émilie Graves, graphiste

Pauline Butiaux, chargée de projets

Catherine Lévesque, comptable (Marie-Louise Frénette Services comptables Inc.)

Käte Roth, traductrice

Monica Haim, traductrice

Le Comité, designers

Pelouse, designer

Stagiaires et bénévoles

Annie Breton, Arielle Bastien, Axelle Enet, Elsa Li, Guillaume Morissette, Josée Pellerin, Julie Scheid, Lakmé Gremillet, Ljupka Mirchovska, Louise Michaud-Boudreault, Marie-Hélène Lesiège, Mireille Simard, Pascaline Walter, Romain Lepont, Thao Lan Nguyen Le, Vicky Jia Bao Wang, Winsane Stéphanie Lim, Zahra Siamer, bénévoles saison 2016-2017.

Lysiane Daval, stagiaire « communications et financement » (automne 2016)

Sophie Rassat, stagiaire « assistante de recherche et conception, diffusion de l’architecture » (été 2012)

Noémie Despland-Lichtert, coordonnatrice de la 1ère saison du Café des Z’A (printemps 2012)

Camille Bédard, coordonnatrice de la 1ère saison du Café des Z’A (automne 2011 / hiver 2012)

Émilie Gagnon, stagiaire finissante en design d’événement de l’UQAM (printemps 2011)

Alae Abdel, finissante en programme de Communications à l’Université de Montréal (hiver / printemps 2011)

Sylvie To, stagiaire finissante en urbanisme à l’Université de Montréal (hiver 2011)

Jadis, les collaborateurs réguliers de MONOPOLI et de la MAQ

Geneviève Angio-Morneau, Directrice de création et muséologue chez gsmprjct et Membre du C.A. de la MAQ de 2015 à 2016

Maïa Djambazian, chargée de communicat​ions, financemen​t et développem​ent

Maxime-Alexis Frappier, Architecte sénior associé chez ACDF ARCHITECTURE et Membre du C.A. de la MAQ de 2012 à 2014

Mélissa Harvey, designer / technicienne

Nadège Fortier, adjointe à la direction (remplacement de congé maternité)

Cécile Combelle, adjointe à la coordination artistique

Marie Élizabeth Laberge, responsable des communications

Marie-Ève Groleau, peintre / technicienne

Silvia Spampinato, chargée de projet pour la saison 2012-2013 du Café des Z’A

Patricia Boudreault, designer / technicienne

Émilie Lesage, coordonnatrice adjointe

Julie Boucher, coordonnatrice adjointe

Michèle Glazebrook, traductrice

Anne Dickens (bénévole), accueil et aide aux événements

Véronique Brouillette, accueil, aide aux montages, soutien et aussi vestale de la Maison de 2006 à 2008

Marcel Depratto

Concepteur graphique et directeur artistique de 35 ans d’expérience, il a signé les catalogues des Archi+Fictions, conçu affiches et graphisme en salle de 2002 à aujourd’hui. Il caresse aussi le projet d’un jardin urbain conceptuel sur le trottoir de la Maison de l’architecture du Québec, à partir des plantes qu’il produit dans les serres de sa compagnie, Serres Gallo et Jardins en pot.

Glenn Goluska

Artiste typographe, lauréat de prix internationaux par ses catalogues d’expositions (CCA, Musée d’Art contemporain, Musée des beaux-arts du Canada) Glenn Goluska, grand seigneur du graphisme et du livre d’art, a créé le premier logo et l’identité visuelle de MONOPOLI, Galerie d’architecture, ainsi que la grille de l’Archi-Projet. In Memoriam

Michel Durand

Consultant en communications spécialisé en imprimerie, Michel Durand publiait en 2008 Le Guide de la maison verte, sur la construction écologique, aux éditions La Presse.

Benoît Richard, édimestre 2005-2008, 2012

Éric Bouliane, ébéniste

James Aitken, architecte, conseiller aménagement

Comités scientifiques et commissaires invités

Comité de programmation 2014-2016

Cécile Combelle (atelier barda)

Sophie Gironnay

Alain Laforest

Carole Lévesque

Julie St-Arnault (vlan paysages)

Réinventons la ruelle ! (2011)

Michel Langevin, architecte paysagiste (NIPpaysage)

Suresh Perera, architecte (Studio Perera)

Cécile Combelle, architecte (atelier barda)

Sylvie To, stagiaire en urbanisme

Avec S. Gironnay et A. Laforest

1:26 – Au pays de la maquette d’étude de Halifax à Vancouver (2010)

Alain Hochereau (Montréal)

Ian Chodikoff (Toronto)

Adele Weder (Vancouver)

Les Archi-Fictions de Montréal (2005-2008)

Laurent Baridon, historien de l’art (Strasbourg)

Jean-François Chassay, essayiste, chercheur et romancier

Nicolas Dickner, romancier

Anick LaBissonnière, architecte-scénographe

Stéphane Lépine, réalisateur et professeur

Philippe Lupien, designer urbain (Lupien+Matteau)

Atelier de design urbain UNESCO « Imaginer la place d’Armes » (2007)

Denis Lemieux (Design Montréal)

Après la pluie, les maisons poussent : Normand Hamel, Benoît Saito (2007)

Adele Weder

QIM, A Neighbourhood by Design – QIM, un quartier sur mesure? (2006)

Nancy Dunton

C’est MA place (publique) ! (2004)

Peter Fianu (Atelier BRAQ)

Peter Soland (Atelier Urban Soland)

Avec Benoît Dupuis, A. Laforest, S. Gironnay

La cabane idéale (2002)

Marie-Josée Lacroix, commissaire au design (Ville de Montréal)