Chercher un évènement antérieur par     ou par  

Événements spéciaux
Hors les murs
Activités éducatives

Événements spéciaux

Le Quartier des spectacles et le chantier de l’imaginaire montréalais
Simon Harel, Laurent Lussier, Joël Thibert (éditeurs)

Jeudi 3 décembre 2015, 17 h 30

Quatre ans après la mémorable journée Strip-Tease QdS au cœur du Quartier des spectacles, la MAQ est heureuse d’accueillir le lancement de l’ouvrage Le Quartier des spectacles et le chantier de l’imaginaire montréalais :

Le-QdS-et-le-chantier_image

Au tournant de l’an 2000 apparaît l’idée de créer, dans l’est du centre-ville de Montréal, un quartier des spectacles. Pendant plus de 10 ans, ce projet mobilise la classe politique montréalaise, l’administration municipale, les élites culturelles, le monde de l’immobilier et celui du design. Son importance n’échappe à personne : le Quartier des spectacles sera, à Montréal, le grand projet urbain des années 2000.

Ce premier ouvrage consacré au Quartier des spectacles pose les bases d’une histoire du projet et propose une lecture multidisciplinaire de l’espace qu’il a produit.

Avec des textes de Jonathan Cha, Eleonora Diamanti, Robert Schwartzwald, Claire Néron-Déjean, Josianne Poirier, Thomas-Bernard Kenniff, Nik Luka, Jaimie Cudmore, Pierre-Étienne Gendron et Vladimir Mikadze.

Maison de l’architecture du Québec
181, rue Saint-Antoine Ouet
3 décembre 2015
17 h 30 – 20 h


 Adaptations à l’Arctique : table ronde
Montréal > Clyde River > Venise > Montréal

Mercredi 24 septembre 2014 à 18h

Pour souligner les 15 ans du Nunavut, le projet ADAPTATIONS À l’ARCTIQUE a réuni 5 équipes canadiennes afin de concevoir 5 propositions novatrices pour l’avenir du territoire. Les participants montréalais présenteront la leur sous le thème ‘Éducation’ et feront le récit du processus les ayant menés du blizzard de Clyde River à la Biennale d’architecture de Venise 2014.

Participants :
Arnaud Paquin > Équipe de conception – Représentant Université de Montréal
Michèle Aubé > Équipe de conception – Représentante Université de Montréal
Alain Fournier > Équipe de conception – Représentant Fournier Gersovitz Moss Drolet et associés architectes (FGMDA)
Animateur/modérateur :
Patrick Evans > Professeur à l’École de design de l’UQAM

Frais d’entrée : 3$

Le projet Adaptations à l’Arctique est la contribution du Canada à la Biennale d’architecture de Venise 2014
Commissaires : Lateral Office (Toronto).
En collaboration avec l’École d’architecture de l’Université de Montréal (la professeure Alessandra Ponte), la firme Fournier Gersovitz Moss Drolet et associés architectes et la Ilisaqsivik Society.

Télécharger le communiqué de presse du projet présenté à Venise


Conférence de Fabien Bellat Le pavillon russe d’Expo 67
Lundi 27 août 2012 à 19h

Pavillon67

La Maison de l’architecture est heureuse de présenter une conférence exceptionnelle de l’historien Fabien Bellat. Il nous racontera son enquête sur le Pavillon russe d’Expo 67 qui, du Canada à Moscou, l’a lancé dans une quête digne d’un vrai roman d’espionnage! Qu’est devenu le Pavillon? Qui était au juste Posokhine, son concepteur, architecte proche du pouvoir? Jusqu’où peut mener la Guerre froide et les vanités nationales, dans le domaine de l’architecture? Amateurs de patrimoine moderne, ne ratez pas ce bonbon!

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

>> La recherche complète de Fabien Bellat est disponible ici, dans la section « Studiolo MAQ » de notre site Internet.


Merci d’avoir contribué au succès de la lecture publique RÉMY GIRARD lit OSCAR NIEMEYER SE RACONTE, qui a été présentée à la MAQ les 15, 16, 26 et 27 février 2010.

affiche 11x17 NIEMEYER

Oscar Niemeyer se raconte est une production des Archi-Fictions de Montréal, sous la direction artistique de Sophie Gironnay. Le texte lu est un montage d’extraits du livre d’Oscar Niemeyer, Les Courbes du temps- Mémoires (Gallimard,1999), mis en forme par Monique Leyrac. La comédienne Markita Boies assure la mise en lecture et fera la présentation; Alain Laforest se charge des images, vidéos, musique et technique.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

LA MAQ a participé à LA NUIT BLANCHE À MONTRÉAL 2010: Architecture en samba!

Le 27 février 2010, le public était invité à participer aux ateliers vox populi animés par les étudiants à la Maîtrise individualisée en design urbain de l’Université de Montréal et à s’initier à la danse brésilienne en compagnie de professeurs de samba. Merci au Festival Montréal en Lumières pour son appui financier, à nos gentilles bénévoles (Élodie Postel, Cécile Combelle, Charlotte Gautherie), aux professeurs Alan Knight, Annie Lebel et leurs 40 étudiants, aux professeurs de danse Marina Ribeiro, Chantal Thine et au DJ brésilien HUMERTO SOUTO!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA NUIT BLANCHE EN SAMBA

Écoutez la chronique de Mélanie Tétreault au sujet de la lecture publiqueOscar Niemeyer se raconte à l’émission Vous m’en lirez tant, le 14 février 2010.

Écoutez l’entrevue sur l’exposition Séjour au Copan par Mélanie Tétreault, avec Sophie Gironnay et Rémy Girard à l’émission Desautels le 15 février 2010.

Hommage à Oscar Niemeyer

Nous vous offrons ce vidéo, notre rigolo et festif hommage au grand maître Oscar Niemeyer, parti danser dans les nuages la samba de l’éternité.

Créé pour notre spectacle Oscar Niemeyer se raconte, lu par Rémy Girard, en février 2010, souvenez-vous, ce vidéo au final coquin démarrait la deuxième partie. Il est signé Alain Laforest, les dessins bien sûr sont de Niemeyer et la musique de Siba.

Amant de courbes et de musique, de justice, de sensualité, Seu Oscar restera l’architecte suprême, côté soleil, côté vie. Il demeure notre inspirateur.


Démarche en compagnie Sid Lee

Maison de l'architecture
Une police de caractères baptisée «Monopoli» a été spécialement conçue par la designer graphique Isabelle Marcotte de chez Sid Lee afin d’exprimer le caractère foncièrement ludique et inventif de la Maison de l’architecture du Québec – Monopoli.

Bâtonnets en liberté, espacements à discrétion selon les besoins de la composition: cette belle écriture se réinvente en permanence, à partir d’éléments classiques et crée un ensemble élégant. Sur cette typo se fondera, maintenant, notre identité visuelle, nos affiches, notre logo, complétés par des règles graphiques (gamme de couleurs, positionnement).

Avant que les créateurs de chez Sid Lee ne se mettent au travail, il a d’abord fallu, avec les «penseurs» de Sid Lee, procéder à une véritable psychanalyse… afin de cerner au plus juste à quoi tient la spécificité et l’originalité de Monopoli. Notre centre est apparu clairement non pas comme un espace passif où s’exposent simplement des œuvres, mais bien comme un lieu agissant, un «catalyseur de créativité» qui provoque de nouvelles rencontres, qui bouscule, construit, déconstruit, reconstruit, générant sans cesse de nouvelles réactions en chaîne créatives et des changements de perception, jusqu’au plus secret des mentalités. Pour voir et faire voir l’architecture autrement.

Détail intéressant, c’est en fabriquant de ses mains une vraie maquette avec des bouts de bois, juste pour elle-même, qu’Isabelle Marcotte a procédé pour trouver l’inspiration! On n’imagine guère une telle démarche de la part d’une designer graphique habituée au 2D.

Telle qu’on la découvre sur l’affiche, sa petite maisonnette rouge évoque aussi, pour qui sait voir, l’embout soufré d’un bloc d’allumettes, allusion subtile à l’ex-caserne de pompiers No 20 qui nous loge. Eh bien, c’est totalement inconscient de la part de la designer! Et pourtant, ça colle! Catalyseur, quand tu nous tiens…

Merci à l’équipe Sid Lee dont Hélène Godin, Régine Buies, Cindy Loridon, Isabelle Marcotte, Audrey Vincent, David Leclerc.
[zdvideo theme= »Simple 1″ height= »360″ width= »480″ fullscreen= »no » border= »no »]http://www.maisondelarchitecture.ca/video/archimprofinal_001.flv[/zdvideo]

Hors les murs

La Maison de l’architecture du Québec s’associe au Bureau du Design de la Ville de Montréal et à l’arrondissement du Sud-Ouest

Mon voisin l’architecte, cet inconnu ? Jamais plus ! – Prise 2

MAQ_AteliersCitoyens2016

Après le succès des 3 ateliers citoyens de sensibilisation à l’architecture et au design urbain présentés à l’automne 2014 dans 3 bibliothèques de l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, la MAQ s’associe cette année à l’arrondissement du Sud-Ouest et offre 3 ateliers ouverts au grand public.
Chargée de projet : Pauline Butiaux, designer urbain.

Villes et villages éphémères : la relève expérimente in situ !
avec les designers
Philémon Gravel, Bellastock.QC
Gil Hardy, LAB Éphémère 2016

Les festivals d’architecture du collectif Bellastock Québec et les villages éphémères de l’Association du design urbain du Québec (ADUQ) ont fait du Sud-Ouest un terrain d’expérimentation où tester en vrai la ville et l’espace public de demain. Les acteurs de ces évènements invitent le public à venir, à leur tour, partager l’expérience. Exposition de photos, débats et co-création.
Bibliothèque Georges-Vanier
Mercredi 2 novembre 2016 – 19h à 20h30

2450, rue Workman
Réservation obligatoire : 514 872-2001
———-
Créer l’habitat du futur dans le tissu urbain ancien
avec les architectes
Renée Mailhot, la SHED
Jean-François St-Onge, ADHOC architectes

En marge des tours à condos qui prolifèrent dans le secteur, de jeunes architectes conçoivent de l’habitat à échelle familiale alliant vision contemporaine et intégration au tissu ancien. Exercices de création, exposés et causerie permettent d’échanger avec les fondateurs des firmes ADHOC architectes et la SHED architecture. C’est aussi l’occasion de découvrir certains de leurs projets qui innovent dans le quartier et de s’en inspirer.
Bibliothèque Saint-Henri
Samedi 5 novembre 2016 – 15h à 16h30

4707, rue Notre-Dame Ouest
Réservation obligatoire : 514 872-2879
———-
De patrimoine industriel à équipement culturel, pour et par tous!
avec les architectes
Mark Poddubiuk et Jean-Baptiste Bouillant, Poddubiuk architecte
Samuel Guimond, Productions WeArt

Dans cet atelier d’idéation, le public est invité à partager et créer avec les designers de deux projets majeurs en cours de développement : le Bâtiment 7 (Pointe Saint-Charles) et la Tour d’aiguillage Wellington (Griffintown). Comment convertir ces témoins de l’ère industrielle du Sud-Ouest en lieux de culture faits pour et par tous, et que tous s’approprieront ?
Bibliothèque Saint-Charles
Samedi 19 novembre 2016 – 16h à 18h

1050, rue d’Hibernia
Réservation obligatoire : 514 872-3092
———-

TÉLÉCHARGER L’AFFICHE GÉNÉRALE

Plus d’information sur le site Design Montréal

Ces ateliers s’inscrivent dans le cadre du programme de soutien des bibliothèques pour la sensibilisation des Montréalais à l’architecture et au design, une initiative du Bureau du design de la Ville de Montréal soutenue par le ministère de la Culture et des communications (en vertu de l’Entente sur le développement culturel de Montréal).

Logos_AteliersSO


image_commpress

Une soirée exceptionnelle offerte par la MAQ au Cabaret du Lion d’Or :

À la demande générale, la revoici, la revoilà, la soirée de projets en rafale Perdants Magnifiques édition deuxième, cette fois-ci au Cabaret du Lion d’Or! Animée par Marc-André Carignan, chroniqueur en architecture, avec huit nouveaux architectes-performers, bar sur place et pauses-débats!

Thomas Balaban (T B A)
Jean Beaudoin (Intégral Jean Beaudoin)
Frédéric Dubé (Lapointe Magne et associés)
Philippe Lupien (Lupien + Matteau architecture)
Sergio Morales et Stephan Chevalier (CMA)
Hubert Pelletier (Pelletier de Fontenay)
Érick Rivard (Groupe A / Annexe U)
Pierre Thibault (Atelier Pierre Thibault)

Cette édition deux de Perdants magnifiques fait office de dévernissage de l’exposition de l’automne à la MAQ Montréal jamais construit, par l’architecte Tom Balaban qui en fut le commissaire. Cette fois-ci donc, outre les concours, d’autres situations « d’arrêt sur projet » qui sont liées à la pratique dans notre beau contexte québécois, seront racontées sans détour, et discutées en toute franchise, pour l’étonnement du public!

OÙ : Cabaret du Lion d’Or, 1676, rue Ontario est, Montréal (métro Papineau, autobus 125 et 45)
QUAND : Mardi 16 février à 19 h, ouverture des portes à 18 h

 

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ

Consulter la première édition de Perdants magnifiques

Consulter l’exposition Montréal jamais construit

Lire l’article de François Cardinal dans La Presse+ du 21 février 2016.

Prenez de l’avance et découvrez une multitude de projets de concours sur le Catalogue des concours canadiens ici !


centre-phiUne soirée exceptionnelle offerte par la MAQ au Centre Phi vous convie à une performance de huit architectes de fort calibre, venus présenter en rafale des projets développés dans le cadre de concours en architecture et qui n’ont pas été construits. Perdants magnifiques, ils nous entraînent au pays du Potentiel architectural du Québec, vaste continent méconnu, tel l’iceberg de la légende.

Soirée de projets en rafale animée par Marc-André Carignan, chroniqueur en architecture, avec bar sur place, pauses débat et huit architectes-performers!

Jean-Pierre Chupin (Université de Montréal)
Anne Cormier (Atelier Big City)
Talia Dorsey (The Commons Inc)
Maxime Frappier (ACDF* Architecture)
Éric Gauthier (Les Architectes FABG)
Éric Pelletier (Lemay & Associés)
Gilles Prud’homme (Dan Hanganu Architectes)
Gilles Saucier (Saucier + Perrotte Architectes)

Cette soirée festive est un complément à l’exposition d’envergure Montréal jamais construit, 1990-2015, du commissaire et architecte Thomas Balaban, présentée du 23 octobre 2015 au 14 février 2016, dans la galerie principale de la Maison de l’architecture du Québec. Le tout s’inscrit dans le cadre d’une saison MAQ 2015-2016 sous le signe du potentiel architectural du Québec.

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ

Écouter un résumé de la soirée

Écouter la présentation d’Anne Cormier (Atelier Big City)

Écouter l’émission Médium Large du 22 octobre 2015 de Catherine Perrin à ICI Radio-Canada, avec les architectes Gilles Saucier et Anne Cormier.

Prenez de l’avance et découvrez une multitude de projets de concours sur le Catalogue des concours canadiens ici !


La Maison de l’architecture du Québec s’associe au Bureau du Design de la Ville de Montréal et à l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie

Mon voisin l’architecte, cet inconnu? Jamais plus!

La MAQ présente, hors les murs, 3 ateliers citoyens de sensibilisation à l’architecture et au design urbain dans 3 bibliothèques de l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie. Commissaire : Pauline Butiaux, designer urbain.

Apprendre à lire notre paysage urbain et architectural quotidien
avec les architectes
Stéphane Rasselet /// _naturehumaine
Jean-François Hallé /// Ville de Montréal

L’architecture contemporaine nous surprend, nous enthousiasme ou au contraire nous choque. Comment apprendre à lire notre paysage urbain et architectural dans tous ses contrastes et toute sa richesse ? En présence d’architectes du quartier, il s’agira d’échanger et de construire ensemble une
carte mentale du paysage urbain du quartier.
Bibliothèque La Petite-Patrie
Mardi 4 novembre 2014 – 18h30/20h

6707, avenue De Lorimier
Réservation obligatoire : (514) 872-1733

Comprendre le processus de création d’un projet architectural contemporain
avec les architectes
Gilles Prud’homme /// Dan Hanganu Architectes
Philippe Lupien /// Lupien + Matteau
et Claude Boudreault /// Ville de Montréal

La nouvelle bibliothèque Marc-Favreau renouvèle l’expérience d’un lieu de savoir, s’inscrit dans l’intégration d’un bâtiment ancien, et accompagne la mutation urbaine d’un quartier. Comment comprendre ce lieu à travers son processus de création ? La visite-conférence vise à confronter la lecture du lieu, sa mise en projet et les intentions de création qui l’ont fait naitre.
Bibliothèque Marc-Favreau
Mardi 11 novembre 2014 – 18h30/20h

500, Boulevard Rosemont
Réservation obligatoire : (514) 872-7272

Imaginer ensemble le paysage architectural et urbain de demain
avec les architectes
Yannick Roberge /// Claude Cormier + Associés
Jean-François Potvin /// Bosses DESIGN

Comment construire collectivement l’imaginaire futur de notre paysage urbain et architectural ? Un atelier participatif d’idéation, mené par des architectes du quartier, invite les citoyens à s’emparer de leur maison, leur rue, d’un bâtiment ou d’un espace urbain de leur choix et d’y projeter leurs envies à l’aide de croquis, mots, maquettes.
Bibliothèque Rosemont
Mardi 18 novembre 2014 – 18h30/20h

3131, Boulevard Rosemont
Réservation obligatoire : (514) 872-4701

TÉLÉCHARGER L’AFFICHE


La Maison de l’architecture du Québec s’associe à Lire Montréal – Édition III :
L’imaginaire de Saint-Henri !


Visite en théâtre, histoire et paysage autour du marché Atwater avec Philippe Lupien et Ariel Ifergan

Visites guidées et interprétées des abords du marché Atwater © Pauline Butiaux et Alain Laforest

Esquisse à la main des abords du marché Atwater _ Schème Consultants

Pour l’événement LIRE MTL, la MAQ a organisé une visite tout à fait unique autour du Marché Atwater. Le comédien Ariel Ifergan ((production Pas de panique!) a incarné Camillien Houde, Jean Narrache, Gabrielle Roy, Yvon Deschamps et autres figures clés de ce quartier de Saint-Henri, tandis que l’architecte Philippe Lupien (oui, l’animateur de Visite Libre) a exposé l’histoire et la conception de l’ensemble des parcs et espaces publics entourant le marché et bordant le canal de Lachine, conception qu’il a cosignée avec son ex-firme Schème Consultants. Ainsi, architecture de paysage contemporaine, histoire et théâtre se sont rencontrées et ont dialoguées, à ce foisonnant carrefour.

Samedi 4 mai 2013
Départs : 13h00 ou 15h00
Durée : 90 min. environ
Lieu : Coin de l’Avenue Atwater et la rue Saint-Ambroise (Sud-Est de la place du marché)

Dérive urbaine et installations éphémères dans les interstices du quartier Saint-Henri

par l’Association du Design urbain du Québec (ADUQ)

LIRE MTL Edition III Saint-Henri

Carte de dérive – ADUQ

LIRE MTL Edition III Saint-Henri

Dérive dans les interstices et les non-lieux de la ville – Vi © 2013

LIRE MTL Edition III Saint-Henri

Installation #5 « Se balancer dans sa cour (de triage) » – © Jean-Michael Seminaro

À l’image des dadaïstes, surréalistes, lettristes ou situationnistes, le temps d’une journée, redevenons nomades! Pratiquons la marche sous forme de dérive urbaine comme stratégie cognitive pour découvrir et lire les espaces oubliés de la ville! L’Association du design urbain du Québec en collaboration avec la Maison de l’architecture du Québec, a permis de découvrir les espaces invisibles et les non-lieux issus de l’ère industrielle et moderne de Saint-Henri. Ponctuée d’installations éphémères, la visite visait à explorer l’imaginaire et le potentiel d’humanisation de ces lieux.

Réservations obligatoires : lire.montreal@gmail.com ou pbutiaux@maisondelarchitecture.ca ou au 514-868-6691

Dimanche 5 mai 2013
Départs : 13h00 ou 15h00
Durée : 120 min. maximum
Lieu : Au métro Place Saint-Henri à côté de la caserne

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE LIRE MONTRÉAL


La Maison de l’architecture du Québec s’associe à Lire Montréal – Édition 2 !
Lectures croisées d’un bâtiment : à la découverte de l’École nationale de cirque, racontée par son architecte-même, par une poète et par les élèves de l’ENC.

Visite_ENC

Comment «lire» le bâtiment de l’École nationale de cirque, fleuron de l’architecture contemporaine à Montréal, plusieurs fois primé ici et ailleurs? Suivez la visite qui vous est offerte dans les dédales de ses locaux, en compagnie de son architecte concepteur lui-même, Frédéric Dubé de Lapointe Magne et associés, et de la poète Catherine Cormier-Larose! Une lecture de l’architecture à double langage et à double voix soutenue par des prestations d’usagers quotidiens du lieu. Des artistes de cirque en devenir barauderont en ces murs et jongleront avec la poésie de lieux.

Une présentation de la Maison de l’architecture du Québec avec les Productions Arreuh et l’École nationale de cirque.

Samedi 28 avril 2012
Arrivées : 12h50 ou 13h50
Visites : de 13h à 14h ou de 14h30 à 15h30 (50 min. environ) – COMPLET –
Spectacle de cirque : 14h à 14h30, simultané pour les deux groupes.
Lieu : École nationale de cirque (ENC) / 8181, 2e Avenue (bus 94, 192, 193)
Réservations obligatoires : lire.montreal@gmail.com – COMPLET –

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE LA MAQ

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE LIRE MONTRÉAL

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME


L’ARCHI-PROJET DU MOIS 2005 À 2008
ou l’architecture canadienne présentée et expliquée à tous les passants du Quartier International de Montréal.

Cette installation permanente, située dans le Corridor central du Palais des congrès de Montréal, permettait chaque mois de découvrir une nouvelle réalisation d’un architecte du Québec et du Canada, jugée marquante par notre équipe et aimée par ses usagers. Photos, plans, dessins, DVD, maquette, description brève et textes critiques, mis en vitrine-exposition par MONOPOLI. Design : Louis-Charles Lasnier, graphisme : Glenn Goluska

Merci à nos partenaires: Conseil des arts du Canada – MP Reproductions – Palais des congrès


Strip-Tease QdS
Atelier réflexif sur l’imaginaire et la mise en scène de l’espace public

Vendredi 30 septembre 2011
Au cœur du Quartier des Spectacles de 10h à 17h

L’Atelier en photos…

Le Montréal de Simon Harel

Quel est le rôle de l’imaginaire dans l’aménagement? La mise en scène de l’espace public doit-elle répondre à l’esprit du lieu? Comment l’identité d’un lieu est-elle définie et redéfinie au fil du temps?

Ce sont là quelques-unes des questions qui ont été abordées par divers professionnels de l’aménagement et de l’événementiel lors de l’événement « Strip-Tease QdS » qui s’est tenu vendredi le 30 septembre au Café Cléopâtre.

Les quelques 80 participants à l’événement, issus de divers milieux, ont pu non seulement découvrir le Quartier des spectacles à travers ses imaginaires lors d’une visite racontée du quartier, mais aussi entrer en dialogue entre eux ainsi qu’avec les panélistes lors des discussions et délibérations qui ont suivi au Café Cléopâtre.

Parmi les principaux thèmes et pistes de réflexion qui sont ressortis des discussions, on peut mentionner:

Friction vs. fluidité
Les frictions et les conflits symboliques dans l’espace, dans l’usage de la langue et dans l’imaginaire même font partie intégrante de l’espace public à Montréal et participent à son dynamisme. Cela dit, la fluidité du mouvement et des identités dans l’espace est aussi indissociable de l’esprit du lieu. Ces deux qualités de l’espace public montréalais sont à la fois contradictoires et constituantes l’une de l’autre. Ceci étant, on peut se demander si ces qualités peuvent être « aménagées » et s’il est de la responsabilité du concepteur de les rendre possibles.

Le permanent vs. l’éphémère
L’espace public montréalais, dans le Quartier des spectacles et ailleurs, est de plus en plus occupé et mis en scène par divers promoteurs d’événements qui « utilisent » l’espace pendant de courtes durées. Cette occupation transitoire mais totale de l’espace public met en tension le permanent et le temporaire, ce qui passe et ce qui reste, le mobile et l’immobile. Cette tension ouvre un dialogue nécessaire entre le concepteur de l’espace et le promoteur d’événement, mais la notion de durée reste problématique – doit-on concevoir l’espace public pour ceux qui l’utilisent aujourd’hui et pour ceux qui l’utiliseront au fil du temps?

L’ici vs. l’ailleurs
L’identité du lieu n’est jamais définie en vase clos; c’est à travers la confrontation, l’imitation, l’intégration et/ou le rejet par rapport à « l’ailleurs » qu’elle se précise, se cristallise ou s’effrite. L’identité du Quartier des spectacles – et du centre-ville de Montréal, de manière générale – est de plus en plus remise en question par l’émergence (dans la réalité comme dans l’imaginaire) de lieux « culturels » périphériques tels que le Quartier 10/30. Certains prétendent que le développement du Quartier des spectacles suit la même logique que le développement des « power centers »; d’autres affirment que c’est le processus inverse qui est à l’œuvre. Quoi qu’il en soit, l’ici ne peut pas (ne peut plus?) faire abstraction de l’ailleurs.

Ces questionnements et réflexions seront mis en forme et feront l’objet d’une publication aux Éditions de l’Atelier.
Pour toute question ou commentaire, n’hésitez pas à contacter Joël Thibert à jthibert@princeton.edu


INVITÉS : Réal Lestage, André Carpentier, Marie Belzil, Pascal Lefebvre, Muriel de Zangroniz, André Dudemaine, Clément Demers
ORGANISATEURS : Simon Harel, Joël Thibert, Sophie Gironnay, Alanah Heffez
DESIGN MANAGER : Jonathan Lapalme
ANIMATION : Laurent Lussier [Avenue 8]
GRAPHISME : Maxime David [Le Séisme]

Affiche_webCet événement était organisé par :

fondationudmavenue8maq

Avec la collaboration de :
SpacingMontreal

L’espace urbain se transforme et se resymbolise constamment. À travers ces mutations, des imaginaires se forment, se frottent et se déforment; des lieux naissent, éclatent, se rétractent et meurent. Qu’ils le veuillent ou non, ceux qui conçoivent, mettent en scène, occupent ou consomment l’espace public sont parties prenantes de ce processus. Strip-Tease QDS se veut l’occasion pour ces protagonistes de l’espace public montréalais de se rencontrer, de questionner leur relation à l’imaginaire et de réfléchir sur leur propre pratique.

Comment l’imaginaire d’un lieu se fabrique-t-il? Qui sont les artisans de l’imaginaire collectif de la ville? Y a-t-il une spécificité montréalaise dans la manière dont nous resymbolisons l’espace public? Comment la confrontation des imaginaires dans l’espace à Montréal contribue-t-elle à la formation/transformation de notre identité collective?

Ce sont là quelques-unes des questions qui ont été posées aux acteurs de l’aménagement, créateurs d’imaginaire urbain, romanciers, architectes et metteurs en scène de l’espace public invités. Quatre thèmes étaient à l’ordre du jour : l’espace, le lieu, l’imaginaire et l’identité.

L’événement s’est tenu le 30 septembre 2011 au cœur du Quartier des spectacles, qui a servi de point de départ à la réflexion. L’atelier a débuté à 10h00 au Parc de la Paix par une visite racontée du Quartier des spectacles, qui a amené les participants à faire l’expérience du lieu par la musique (Mutations) et la poésie (Rose Eliceiry, Christine Germain, Jonathan Lamy) et à rencontrer quelques-uns des personnages du Quartier des spectacles, dont Pierre Dénommé de Sentier urbain, Éric Paradis du Club Sin et le prêtre Keith Schmidt de l’Église au toit rouge. Il y a eu ensuite un lunch en plein-air, suivi à 13h30 d’une conversation publique avec sept panélistes au Cabaret Cléopâtre (1230 St-Laurent).

Activités éducatives

Nous offrons des visites guidées et des ateliers thématiques, en lien avec les expositions en cours.
Contactez-nous pour plus d’informations sur les programmes et sur les tarifs. 514-868-6691

Horaire et contenu à déterminer sur rendez-vous, pour tous types de groupes de tous âges, scolaires ou non.


Smith en topo(s)
Jeudi 15 janvier 2015 à 18h

Les étudiants de l’École d’architecture de paysage de l’Université de Montréal n’ont pas été épargnés par l’effervescence qui a entouré la tenue du concours tenu par la Ville de Montréal pour l’aménagement de la promenade Smith. Ils nous ont emmené sur cette promenade redessinée à leur manière : théâtre, heavy métal, performance… ont été conviés pour renouveler la manière de présenter des projets qu’ils ont réalisés en atelier en 2012 et 2013, eux-même innovateurs ! Une soirée colorée et interactive que les 70 assistants ont bien apprécié !

À quand des consultations publiques aussi prenantes ?

Étudiants :
Philippe Asselin, Raphaël Bertrand, Stéphanie Caron, Marilou Champagne, Laurence Crouzet, Charlotte Darcel-Fournier, Philippe Desjardins, Josiane Dupuis-Descoteaux, Alaïs Escoz, Alexis Gambey, Caroline Magar, Camille Ménard, Camille Plourde, Hélène Rommelard, Adrien Ronceray, Virginie Roy-Mazoyer, Tharrie Theb.

Événement animé par Bernard St-Denis, professeur à l’École d’architecture de paysage.


Critique DESS en design d’événements de l’UQAM

Quand la galerie de la MAQ devient support d’imagination pour des étudiants !

Dans le cadre de leur DESS en design d’événements à l’UQAM, et du cours micro-projet de design d’exposition donné par Alessandro Colizzi, une vingtaine d’étudiants ont imaginé et représenté une scénographie dans la galerie de la MAQ.

L’exercice était de concevoir une exposition sur le designer italien Bruno Munari (1907-1998), également artiste plasticien, pédagogue, auteur, et illustrateur.

La présentation des étudiants a eu lieu en février dernier avec les professeurs et critiques invités : Sophie Gironnay (directrice de la MAQ), Louis-Charles Lasnier, Carole Lévesque et Céline Poisson.


Journées de la culture 2012

Au sein de l’exposition Structures végétalisées : l’utopie verte?, les familles et enfants de 6 à 10 ans réalisent une tour végétale sous la supervision et à partir d’une structure de l’artiste plasticien Daniel Corbeil.


Journées de la culture 2009


Les élèves de 6e du primaire de l’école Victor-Rousseleau participent à un atelier de création de maquette, lors des Journées de la culture 2009, dans le cadre de l’exposition 1:26 – Au pays de la maquette d’étude de Halifax à Vancouver.