residence

Arborescence : Résidence d’architecture

Édition 2014

Édition 2013

Édition 2012


5 ARCS-EN-CIEL AU-DESSUS DE ROQUES et la Résidence Arborescence

Exposition, du mercredi 4 au dimanche 15 février 2015
Avec les participations d’Éric Boucher, architecte, lauréat 2012 + François Courville, architecte de paysage, lauréat 2013.

La Maison de l’architecture du Québec présente le travail des troisièmes lauréats de la Résidence Arborescence en architecture, les cofondateurs d’Architecturama Sylvain Bilodeau et Mathieu Nicolas-Tremblay, résultat d’une démarche intense d’échanges et de découvertes lors de leur séjour de six semaines, en octobre 2014, dans cette belle région du Gers surnommée la Toscane française.

Venez découvrir leur étonnante stratégie d’intervention artistique : tout bonnement jeter 5 arcs-en-ciel – soit un arc-en-ciel d’aspect différent chaque matin, pendant cinq jours – par-dessus le chemin d’accès qui mène au centre du village! Autant d’installations éphémères à la frontière de l’illusionnisme, par lesquelles les architectes tenaient à engager le dialogue avec un contexte rural unique.

L’exposition pop-up de leurs Arcs-en-Ciel…, riche en images évocatrices, marque la fin d’un cycle de trois ans du projet-pilote Arborescence, créé par la Maison de l’ar-chitecture du Québec en collaboration avec le Conseil des arts de Montréal et l’hôtesse des lieux, sur place, Madame Nancy Hushion. On y voit donc les photos des oeuvres d’Architecturama, mais également des souvenirs en images, textes ou maquettes, des résidences effectuées par l’architecte Éric Boucher, lauréat 2012, et l’architecte paysagiste François Courville, lauréat 2013. Un voyage dans un Sud tout autre, que propose la MAQ cet hiver!

ARCHITECTURAMA : Notons qu’Architecturama, fondée en 2011, une agence qui monte, est particulièrement active sur la scène de l’installation et du design urbain, cette année : on voit depuis un an leur installation Haie, coin de Sainte-Catherine et Wolfe à Montréal, et cet hiver Loopdrop surprendra Ottawa au 1er Festival de design hivernal. L’une de leurs œuvres était au MOCCA de Toronto en octobre, et ils étaient aux 24 Heures d’architecture, à Marseille avec la MAQ. En avril, ils signeront à nouveau l’aménagement de l’événement Papier 2015 (voir leur Infolettre).

RÉSIDENCE ARBORESCENCE : Rappelons que la Résidence Arborescence, dédiée aux professionnels montréalais en architecture et domaines connexes (urbanistes, chercheurs, historiens et spécialistes de l’architecture), offrait à ses lauréats l’occasion de passer six semaines dans le hameau de Roques, dans le Gers (France), entre Toulouse et Bordeaux, dans des conditions exceptionnelles de calme et de rencontres professionnelles ou amicales.

Les lauréats ont été choisis, suite à un appel de dossiers, par un jury formé de l’architecte Jean-Pierre LeTourneux (Menkès Shooner Dagenais LeTourneux), de l’architecte paysagiste Michel Langevin (NIPpaysage), et de Sophie Gironnay directrice de la MAQ, avec l’agente culturelle Marie-Michèle Cron en observatrice avertie.


TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Édition 2014

La Maison de l’architecture du Québec (MAQ) est heureuse d’annoncer que cette année, le lauréat sera un duo. Ce sont les architectes Sylvain Bilodeau et Nicolas Mathieu-Tremblay, fondateurs du bureau Architecturama, qui ont été choisis comme résidents invités de la troisième édition de la Résidence Arborescence dédiée aux professionnels montréalais en architecture et domaines connexes (urbanistes, chercheurs, historiens et spécialistes de l’architecture).

Sylvain Bilodeau est donc le troisième à bénéficier de ce projet-pilote, après l’architecte Éric Boucher et l’architecte paysagiste François Courville, tandis que son associé Nicolas Mathieu-Tremblay collabore sur le projet depuis le Québec.

Les mots clés de leur projet à Roques : « contexte » et « installation ». Dans la continuité de sa démarche, le duo propose de réaliser une installation architecturale éphémère et participative créée en milieu rural, après une étude poussée du lieu et du contexte de création.

>>Télécharger le communiqué

>>Télécharger l’appel de candidatures 2014

———-

5 ARCS-EN-CIEL AU-DESSUS DE ROQUES et la Résidence Arborescence
Présentation des architectes d’Architecturama, Sylvain Bilodeau et Nicolas Mathieu-Tremblay, lauréats de la Résidence Arborescence 2014

Mardi 3 février 2015 à 18h

La Maison de l’architecture du Québec avait bien hâte de les entendre, au sein de l’exposition de leurs Arcs-en-Ciel…! Troisièmes lauréats de la Résidence Arborescence en architecture, les cofondateurs d’Architecturama Sylvain Bilodeau et Mathieu Nicolas-Tremblay nous ont raconté leurs aventures, lors de leur séjour de six semaines, en octobre 2014, dans cette belle région du Gers surnommée la Toscane française.

Pourquoi et comment ils en sont venus, au terme d’une démarche intense d’échanges et de découvertes, à cette étonnante stratégie d’intervention artistique : tout bonnement jeter 5 arcs-en-ciel – soit un arc-en-ciel d’aspect différent chaque matin, pendant cinq jours – par-dessus le chemin d’accès qui mène au centre du village! Autant d’installations éphémères à la frontière de l’illusionnisme, par lesquelles les architectes tenaient à engager le dialogue avec un contexte rural unique.


La résidence


Édition 2013

L’architecte paysagiste François Courville a été choisi, cette année, comme résident invité de la convoitée et originale Résidence Arborescence dédiée aux professionnels montréalais en architecture et domaines connexes (urbanistes, chercheurs, historiens et spécialistes de l’architecture).

Après l’architecte Éric Boucher, résident de l’an dernier, l’architecte paysagiste François Courville est donc le deuxième à bénéficier de ce projet-pilote, développé par la MAQ avec le Conseil des arts de Montréal (CAM) et la propriétaire hôte de cette résidence, établie dans un domaine gascon traditionnel, au cœur du charmant hameau de Roques, dans le Gers (France), entre Toulouse et Bordeaux. D’une durée de six semaines, à l’automne, Arborescence offre un contexte de séjour favorisant le processus de création et l’approfondissement des connaissances dans les disciplines architecturales. La MAQ innove avec ce projet unique, particulièrement porteur pour les créateurs et chercheurs montréalais spécialisés en architecture, urbanisme, paysage et design d’objet ou aménagement, qui peuvent ainsi développer leur réflexion et leur création et parfaire leurs connaissances dans ces disciplines spécifiques, tout en participant à un échange riche, sur le terrain même de leur séjour.

>>Télécharger le communiqué

>>Télécharger l’appel de candidatures 2013

———-

Présentation de l’architecte paysagiste François Courville, lauréat de la Résidence Arborescence 2013

Jeudi 13 février 2014 à 17h

C’est en présence de Madame Marie-Michèle Cron du Conseil des arts de Montréal, d’amis et autres invités, que François Courville nous a partagé son expérience de résidence d’architecture.

Pour consulter le rapport de résidence produit par notre résident, cliquez ici.


Édition 2012

La Maison de l’architecture du Québec (MAQ) est heureuse d’annoncer la nomination de l’architecte montréalais Éric Boucher pour un séjour de recherche et de réflexion à la résidence Arborescence dédiée aux professionnels montréalais en architecture et domaines connexes (urbanistes, chercheurs, historiens et spécialistes de l’architecture).

>>Télécharger le communiqué

>>Télécharger l’appel de candidatures 2012

Écouter l’entrevue d’Éric Boucher par Johanna Pocobene à l’émission Les lundis de l’emploi, diffusée à Radio Centre-Ville le 18 mars 2013.

———-

Conférence de l’architecte Éric Boucher, premier lauréat de la Résidence Arborescence CAM+MAQ

Mardi 15 janvier 2013 à 17h

C’est en présence de quelques membres du Conseil des arts de Montréal, de Michel Langevin (NIPpaysage) membre du jury de cette résidence, d’amis et autres invités, qu’Éric Boucher nous a partagé son expérience de résidence d’architecture.

Nous avons tous ensemble voyagé avec lui dans les paysages du Gers (France) et nous sommes plongés dans cette réflexion soulevée par Éric Boucher qu’est l’authenticité en architecture.

Nous avons découvert son projet architectural : une tour d’observation du paysage, à la fois audacieuse et ancrée justement dans une forme d’authenticité architecturale du Gers. Venez voir ce qu’il a collecté, croqué, photographié, imaginé et créé et découvrez son projet sur le web.

Cette conférence du 15 janvier était également, pour les intéressés à participer au projet cet automne 2013, l’occasion idéale de venir se renseigner sur cette résidence d’architecture.