Espace de rêve / Dream Home

Cette exposition est le fruit d’ateliers d’architecture conçus et animés par les architectes Suzanne Doucet et Colleen Lashuk en collaboration avec l’organisme Exeko. Invités à imaginer leur chez-soi idéal, une quarantaine de personnes en situation d’itinérance et autochtones expriment, en dessins et maquettes, leurs aspirations pour un habitat authentique et poétique, qui parle au cœur de chacun de nous, à des années lumière des « maisons de rêve » de la société de consommation…

Au total, ce sont 17 maquettes et 9 dessins détaillés qui transportent les visiteurs dans la simplicité et la beauté de l’acte d’habiter pleinement un chez-soi imaginé et idéal… un espace de rêve. « Si je pouvais habiter n’importe où, ce serait… »

C’est d’abord cette phrase toute simple que les participants aux ateliers devaient compléter en maquettes, en dessins ou en mots, ensuite transposés en plans réalistes par des architectes bénévoles. L’exposition Espace de rêve permet maintenant de découvrir les résultats de la douzaine d’ateliers de design participatifs qui ont pris place dans différents lieux entre décembre 2014 et septembre 2015.
Laissant libre cours à leur imagination, les artistes d’un jour ont pu donner forme à des nouvelles idées ainsi qu’à des rêves personnels d’habiter qui une maison flottante, qui un abri isolé en pleine forêt, qui une cabane haut perchée et bien d’autres surprises ! Au total, ce sont 17 maquettes et 9 dessins détaillés qui transportent les visiteurs dans la simplicité et la beauté de l’acte d’habiter pleinement un chez-soi imaginé et idéal… un espace de rêve.
Afin de poursuivre l’échange amorcé lors des ateliers, une trentaine d’architectes et d’étudiants en architecture ont répondu à l’appel lancé en septembre dernier pour produire des dessins techniques inspirés des oeuvres originales. Laissés libres dans l’interprétation de l’oeuvre qui leur était attitrée, les professionnels bénévoles devaient néanmoins relever le défi d’assurer une continuité avec les principales idées de l’auteur de l’oeuvre architecturale. Cette expérience a permis non seulement de mettre en valeur les oeuvres, en leur conférant un aspect concret de faisabilité, mais surtout de faire entrer les professionnels en dialogue avec une clientèle tout autre que celle qu’ils ont l’habitude de desservir.

J’aime ça les nouvelles idées – parce qu’entre un appartement standard et la Maison du Père il y a tout un terrain pas exploité, il n’y a pas de modèles.

Artiste-participant, Maison du Père, janvier 2015

Colleen Lashuk est une architecte en pratique privée avec une quinzaine d’années d’expérience en design participatif et collaboration communautaire.

Suzanne Laure Doucet est architecte en pratique privée et cherche à contribuer à l’avancement d’une architecture inclusive, collaborative et sociale à Montréal.

Exeko est un organisme d’innovation sociale qui, depuis 2006, utilise l’art et la philosophie pour contribuer à l’inclusion sociale des personnes en situation, ou à risque, d’exclusion. Son approche reconnaît avant tout le potentiel de chacun à réfléchir, analyser, agir, créer et être partie prenante de la société, quels que soient sa situation ou son parcours. Exeko pose pour principe l’égalité des intelligences. Métissages Urbains accueille des artistes en résidence dans notre espace commun : la rue. Les oeuvres co-créées avec les passants créent un lieu d’échanges et de rencontres improbables entre tous les citoyens.